Les inserts à gaz : un chauffage design et économique

inserts à gaz

 La cheminée à gaz s’avère la solution par excellence pour profiter de la vue des flammes du foyer sans avoir à gérer l’approvisionnement en bois, les cendres et la suie. Disponible dans différents styles et designs, elle fait tendance.

En quoi consiste un insert à gaz ?

Aussi appelé cheminée à gaz, il s’agit d’un appareil de chauffage alimenté au gaz naturel ou au propane. Ce système de chauffage s’installe dans une cheminée déjà existante ; il diffuse la chaleur en combinant deux mécanismes : la convection autour du foyer et le rayonnement par la partie frontale. Il est muni d’une porte vitrée étanche et possède une chambre de combustion fermée. On peut régler l’intensité des flammes et la température avec son thermostat. Des fonctionnalités de programmation en facilitent le pilotage de l’allumage et de l’extinction de l’appareil. Ses brûleurs reproduisent l’aspect et les mouvements d’un feu de bois. Un système de sécurité lui est intégré pour contrer l’arrivée de gaz, si une extinction accidentelle de la flamme se produisait. Les produits de combustion sont aspirés vers l’extérieur grâce à un conduit d’évacuation des fumées.

En existe-t-il différents types ?

On trouve dans le marché des inserts à gaz à foyer fermé et d’autres à foyer ouvert. Pour leur fonctionnement, il est essentiel de raccorder la cheminée à gaz au réseau de gaz de l’habitation. On parle d’un foyer à insert quand l’âtre est constitué d’une chambre de combustion fermée avec un vitrage. Il peut être installé en saillie ou en applique devant un mur existant. L’évacuation des produits de combustion de la cheminée à gaz se fait par un conduit dit «  à ventouse » ou buses concentriques, qui relie le foyer à l’extérieur de l’habitation. L’ai extérieur est prélevé pour alimenter le foyer en oxygène alors que les produits de combustion sont évacués vers l’extérieur. Un montage de maçonnerie lui est souvent intégré (plâtre, pierre…) pour optimiser son aspect décoratif. Ces appareils de chauffage sont disponibles en puissance de 3 à 15 kW. Ils peuvent chauffer une pièce d’une dimension de 20 à 150 mètres carrés. Une visite sur le site lemotiongaz.fr vous permettra de faire un choix avisé.

Quels sont les avantages de l’insert au gaz ?

Non seulement il est esthétique et pratique, mais il comporte plusieurs autres qualités :

• Contrairement à un feu de bois traditionnel, ce système ne produit ni poussières ni suies.

• Il ne nécessite aucun espace de stockage pour le combustible et évite des opérations de coupe de bois et de nettoyage des cendres.

• L’allumage instantané peut se faire à distance via un smartphone ou une télécommande.

• Il est disponible dans différents formats et designs. Il existe plusieurs astuces pour réduire votre consommation de gaz.

La cheminée et son design

Cet appareil se décline en plusieurs styles : simple face, double-face (ou tunnel), triple face, en angle, ou 360°. L’insert simple-face, classique, est aussi le plus courant. Disponible dans plusieurs dimensions (jusqu’à plus de deux mètres de long !), il comporte une surface vitrée horizontale. Le modèle double-face se reconnaît à sa face vitrée à l’avant et une autre à l’arrière. Tout en fournissant un très bon niveau de chauffage, il est convivial et esthétique. Quant au modèle d’insert triple-face, il présente une très grande surface vitrée qui permet une vue de 180° sur les flammes. Il apporte une touche chic et contemporaine à toute pièce. L’insert en angle dispose d’un côté et d’une face tous deux vitrés. Il crée des effets intéressants de découpe et de volume qui en maximisent le design contemporain. Les flammes peuvent être vues à la fois de face et de côté, ce qui donne à l’ensemble une impression de transparence et de légèreté. Le foyer à 360 degrés convient surtout aux pièces de grand volume. Il permet de profiter de la beauté des flammes à partir de tous les points de vue. Ces dernières années, un vaste choix d’encadrements d’insert est proposé pour rehausser l’apparence esthétique de la cheminée à gaz. Les finitions peuvent en être laquées, mates, métallisées, avec rajout de couleurs, de pierres ou d’un cadre à rebord ou flottant. Un entretien annuel par un spécialiste suffit à conserver cet appareil en parfait fonctionnement.